• Piscine
  • chambre
  • Pirogue
  • Jetsky
  • Villa
  • Plage

Immocap Sénégal

A visiter au Sénégal

Le Désert de Lompoul

Le Lac Rose (Lac de Retba)

Centre de protection des tortues du Sénégal


Le Désert de Lompoul

Desert de LompoulLe désert de Lompoul est une petite zone désertique située dans le nord-ouest du Sénégal, à mi-chemin entre Dakar et Saint-Louis.

Il est situé dans la région de Louga, à moins de 10 km de l’océan, entre Lompoul-sur-mer et Kébémer. Sa superficie est de 18 km2.

Les dunes peuvent atteindre une hauteur de 40 à 50 m. Le sable aux tons ocres, voire rouges, est très fin. Il y a peu de végétation.

Le désert de Lompoul donne souvent un avant-goût des grands déserts de Mauritanie, situés plus au nord. C'est désormais une destination assez prisée.


Le Lac Rose

Le Lac RoseLe lac Rose, de son vrai nom lac Retba, est l'un des sites les plus visités de la presqu’île du Cap-Vert.

Ce lac salé doit sa renommée à la teinte originale et changeante de son eau, mais aussi au rallye Paris-Dakar dont il constituait l’ultime étape.

C'est un grand lagon de 3 km², peu profond, entouré de dunes et situé à quelques centaines de mètres de l’océan Atlantique, à 35 km au nord-est de Dakar. Sa couleur est due à une cyanobactérie, organisme microscopique qui fabrique, surtout par temps de vent sec, un pigment rouge pour résister à la concentration de sel.

L'eau est particulièrement salée : 380 grammes par litre ! Le sel est exploité depuis les années 1970. Les hommes, dans l'eau jusqu'à la poitrine, cassent avec un piquet le sel posé sur le fond, avant de le ramasser à la pelle, pour remplir des pirogues d'une capacité d'une tonne. Les femmes sont chargées de débarquer les pirogues et d'entasser le sel sur les bords pour le sécher et le blanchir au soleil. Tous s'enduisent le corps de beurre de karité pour se protéger de la salinité corrosive. Le sel est destiné aux conserveries de poissons ou exporté.


Centre de protection des tortues du Sénégal

Tortue du SénégalLe Centre de protection des tortues du Sénégal (parfois appelé Village des Tortues) est dédié à la préservation et à la reproduction des tortues, sur le modèle de celui de Gonfaron.

Il est situé à l'entrée de la presqu'île du Cap-Vert, au nord du village de Sangalkam, dans la Réserve spéciale botanique de Noflaye.

Le Centre a ouvert ses portes en octobre 1996.

Les enclos sont aménagés à l'intérieur d'un grand jardin botanique, où l'on cultive des plantes médicinales locales. On peut y observer plus de 400 tortues.

Parmi les espèces représentées, on trouve notamment des dizaines de tortues géantes sillonnées (Geochelone sulcata), qui peuvent vivre 150 ans et atteindre 100 kg ; la tortue forestière à charnière dorsale (Kinixys belliana), originaire de Casamance ; la tortue molle du Sénégal (Cyclanorbis senegalensis) ou encore les tortues péluses qui vivent dans le nord et le centre du pays, telles que Pelusios adansonii, Pelusios niger ou la plus commune, Pelusios subrufa. Des visites guidées par des spécialistes sont organisées.

Logo Immocap Senegal